Conditions d'accès

Aimer les animaux, avoir le sens de l’esthétisme, être patient et avoir une bonne résistance physique. Avoir 23 ans révolus, posséder un niveau CAP minimum, et être professionnellement actif depuis au moins 3 ans.

Effectuer le stage « Découverte du métier » d’une durée de 5 jours (gratuit et sans engagement) au sein de notre Ecole.

Satisfaire aux Tests d’Admissibilité (entretien oral) et d’Admission (tests écrits).

« Nous disions donc que… »

La formation CTM

Le choix de la bonne formation est déterminant pour votre carrière, et certaines formations en toilettage conduisent souvent à l’obtention d’une simple attestation de stage sans aucune reconnaissance officielle.

Le CTM Toiletteur canin et félin est le seul diplôme reconnu par :

– Le Syndicat National des Professions du Chien et du Chat
– La Convention Collective
– L’Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l’Artisanat

Avec la Chambres de métiers et de l’artisanat, le Syndicat National des Professionnels du Chien et du Chat, les Organismes de Formation LABELLISES comme le nôtre, ont mis en œuvre la certification Toiletteur Canin et Félin, dans l’optique partagée :

– d’harmoniser les pratiques du toilettage sur l’ensemble du territoire national
– de maintenir le même niveau de l’exigence des professionnels
– de renforcer l’acquisition réelle des compétences professionnelle.

Objectif de la formation

L’obtention du CTM confère à ses titulaires toutes les compétences et qualifications requises s’agissant du toilettage des principales races canines et félines.

Au terme de la formation, le toiletteur est capable d’exécuter des toilettages classiques ou de concours. Il est apte à moduler son approche et à adapter ses techniques selon le comportement de l’animal qui lui est confié. Il est en mesure d’évaluer le coût financier d’une prestation, d’en jauger sa faisabilité, il est capable d’apprécier l’état sanitaire d’un chien ou d’un chat.

Il exerce son activité conformément aux règles d’hygiène et de sécurité, en respectant la réglementation en vigueur. Il procède à la vente des produits annexes (cosmétiques, accessoires, etc. …).

Il est capable d’effectuer des achats de consommables et produits et d’effectuer leur mise en rayon.

Il est compétent quant à l’établissement des devis, factures et remises.

Il procède à la vérification du bon fonctionnement des matériels et en assure leur entretien.

LE PROGRAMME COMPLET

TOTAL HEURES FORMATION (durée totale 8 mois) 1036 h
Dont heures réalisées en Centre de Formation (6 mois) 728 h
Dont heures réalisées en Entreprise (stage de 2 mois) 308 h
   
Passage du CTM à la Chambre des Métiers (examen au mois de juin) 14 h
   
MODULE PROFESSIONNEL | 629 heures, dont :  
Pratique du toilettage 572 h
Comportement canin et félin 21 h
Approche vétérinaire 36 h
Relations Clientèle 14h

Expression française (écrite et orale)

18h

Gestion de base

24h
Organisation du travail, lois et réglementations | Dessin technique 15 h

Communication en langue étrangère (bases et pro)

28 h

Niveau de certification : Niveau V (CAP, BEP)

Code RNCP : 14422

Certification DATADOCK sous le n°DD 0017234

Agrément Organisme n°733107759321

Qu’est ce que le métier de Toiletteur Canin et Félin ?

La mission première du toiletteur est de s’assurer que le chien garde de bonnes conditions d’hygiène, qu’il soit propre, sans parasites ou problèmes de peau pouvant affecter sa santé. Il n’a pas le droit de donner des soins médicaux, car il n’a pas les compétences nécessaires. Mais il doit avoir des connaissances suffisantes pour repérer des problèmes de propreté simples et les résoudre, ou renvoyer les propriétaires vers le bon professionnel, très souvent le vétérinaire.

Un toiletteur canin va donc tout d’abord s’occuper de nettoyer le chien. Il le lave avec un shampoing et lui fait des soins esthétiques, antipuces et antiparasitaires si nécessaire. Il va ensuite sécher l’animal et le brosser.
Il s’occupe également de le tondre, (ou de l’épiler pour éviter que ses poils ne perdent de la couleur au fil du temps), de le peigner et de le coiffer lorsque le propriétaire le souhaite. Il peut aussi avoir besoin de compléter le toilettage en lui coupant les ongles, ou en lui nettoyant et épilant les oreilles, le coin des yeux, etc.

Il lui est parfois demandé de faire preuve de créativité pour coiffer, et rendre les animaux dont il s’occupe plus beaux. Les tâches esthétiques très poussées peuvent être demandées en particulier si l’animal participe à des concours canins ou des expositions. Dans ce cas, il faut que le toiletteur connaisse les standards de ce genre de concours pour y répondre tout en respectant les souhaits des clients.
Le toiletteur s’occupe également de la propreté de son salon. Il doit régulièrement nettoyer son matériel et ses locaux. Il va également proposer à la vente des produits d’hygiène, cosmétiques et pratiques (coussins, cages, soins, laisses, colliers, nourriture, etc.) et doit pouvoir conseiller ses clients sur les produits adaptés aux besoins et aux particularités de leur chien.
La plupart du temps, les toiletteurs sont des indépendants, à leur compte, et possèdent leur propre salon.

Ils doivent dans ce cas passer du temps à la gestion de leur entreprise, accomplir des tâches administratives telles que la comptabilité mais également faire la publicité et le marketing de leur entreprise afin de faire se faire connaître et trouver suffisamment de clients.
Même si la majorité des toiletteurs pour chiens sont des femmes (le terme toiletteuse est pourtant peu utilisé), il est tout à fait possible pour un homme d’exercer ce métier.

Qualités et compétences requises pour devenir Toiletteur.

La première qualité nécessaire pour être toiletteur est d’être passionné par les animaux. En effet, le métier demande beaucoup de patience, d’habileté et de compassion pour les chiens car il peut être difficile d’apprivoiser le chien, de le convaincre de se laisser faire et d’avoir les bons gestes pour ne pas le blesser ou le faire souffrir en le manipulant.

Il faut aussi avoir une certaine connaissance des races canines (physiologie, traits de caractère, etc.) pour adapter ses soins aux particularités de chaque type de chien. Un toiletteur doit également pouvoir repérer les anomalies ou les problèmes d’hygiène, et comprendre la base du langage canin pour donner les soins adéquats.

Enfin, des compétences commerciales seront très utiles pour vendre ses produits, mais également faire connaître le salon, attirer de nouveaux clients et les fidéliser.

Débouchés, recrutement, où exercer le métier de Toiletteur ?

Dans la plupart des cas, le toiletteur est à son compte. Deux options s’offrent à lui dans ce cas, louer un local et ouvrir son propre salon de toilettage, ou bien reprendre la gestion d’un salon déjà existant. Ils peuvent également décider d’exercer leur métier au domicile des clients.

Les opportunités d’embauche en tant que salarié sont rares, car généralement les salons n’ont pas assez de clients ou ne sont pas assez rentables pour employer un salarié. Les salons sont souvent des entreprises d’une personne.

Horaires, conditions et temps de travail du Toiletteur Canin.

Lorsque le toiletteur est à son compte, ses horaires suivent ceux de la plupart des boutiques.
Le plus souvent, son salon de toilettage ouvre entre 9h et 19h, du lundi au samedi.
Mais le travail du toiletteur indépendant ne s’arrête pas là. Il doit également s’occuper de la gestion de son entreprise. Il peut le faire pendant les heures d’ouverture s’il n’a pas de client, sinon il devra s’en occuper avant ou après.
Surtout au début, il devra faire des heures supplémentaires pour faire démarrer et faire connaître son entreprise.
Les toiletteurs à domicile s’adaptent aux horaires souhaités par les propriétaires. S’ils veulent développer leur clientèle rapidement, ils devront travailler le soir et les week-ends.

Le travail de toiletteur peut être fatiguant et physique lorsque les chiens sont de grande taille ou lorsqu’ils ne sont pas habitués à être manipulés et ne se laissent pas faire, mais les conditions de travail restent le plus souvent convenables.

Salaire du Toiletteur débutant.

Le salaire d’un toiletteur salarié débutant tourne autour du SMIC. En ce qui concerne les toiletteurs ayant un salon ou pratiquant à domicile, la rémunération varie selon le nombre de clients et le prix des prestations.
Les débuts peuvent être difficiles en attendant de fidéliser sa clientèle, mais en moyenne un toiletteur à son compte peut gagner de 1.500 € à 1.700 € bruts par mois. Pour augmenter ses sources de revenus, le toiletteur peut vendre des produits d’hygiène, de soins et de la nourriture haut de gamme pour se différencier de la concurrence.

La rémunération des prestations à domicile est moins rentable, car le toiletteur passe beaucoup de temps à se déplacer chez les clients, ce qui lui coûte de l’argent, et l’empêche de réaliser autant de prestations à la journée que dans un salon.